Road 96, de nouveau l’envie de jouer

Qu’est-ce que cela fait du bien

L’une des dernières émotions de jouer était reliée dans ma tête au jeu Firewatch. J’avais d’ailleurs écrit un texte dessus (« L’émotion Firewatch » juste ici). En découvrant et en jouant à cette démo de Road 96, j’ai éprouvé un vrai plaisir de jeu, une émotion dans le jouer.

Ce n’est pas si fréquent les jeux qui allient mécanique et expérience sensible. A mon sens, il en manque. Car il faut penser le game design autrement. Firewatch m’avait fait cet effet et à la fin du texte qui lui était consacré, je faisais ce souhait : continuer de jouer à ce genre de jeu.

Durant toute mon expérience de joueur, j’ai d’ailleurs été à la recherche de ce type d’expérience qui peut varier. Un Ico par exemple tout à fait différent se relie aussi à cette sensibilité où la mécanique est pensée en lien avec l’émotion, la sensation.

Il y avait aussi un peu de cela dans le Alan Wake de Remedy récemment ressorti (malgré des imperfections).

Cela ne m’a pas étonné de comprendre que le studio derrière Road 96 était DigixArt, un studio français déjà responsable de 11-11 Memories Retold.

Découvrir cette démo a donc été un véritable plaisir qui a mené à l’achat du jeu derrière.

Incontestablement, il faut soutenir ce genre de projet car le paysage vidéoludique en manque. C’est en tout cas une belle nouvelle que ce Road 96 existe et qu’il ait été développé en France montre pour ceux qui en douteraient que la création continue de fleurir par ici

Tags:

About xyz

player discover