Lone Ranger

Emouvant, émouvant de voir Johnny Depp dans ce film, dans presque pourrait-on dire cet ultime film

Du temps a passé depuis Benny & Joon, mais le marginal, le clown, le différent, sans trop l’être, est toujours présent

Vêtu d’un chapeau noir, qui évoque Chaplin ou Keaton, il impose le respect, avec une sobriété qu’il avait peut-être laissé de côté ces dernières années

Est-ce dû à ce rôle d’indien qui lui rappelle ses origines? Il est en tout certain que Lone Ranger marque le retour de Depp, même s’il s’agit sûrement de l’un de ses derniers films

Comme un retour aux sources, et à l’image de ce corbeau présent sur sa tête durant tout le film, il rappelle à chacun, à ceux qui avaient douté, qu’il ne s’était jamais oublié

Ce dernier envol, en forme d’adieu, est en tout cas l’un des plus beaux

lone ranger

About xyz

player discover