Her

HER

Comme une réponse à Lost in Translation

Comme une réponse à la féminité de Sofia Coppola

Ici, tout semble, tout est virtuel

Il ne s’agit plus uniquement de perception

L’époque a évolué, la solitude s’est modernisée

Phoenix, acteur solitaire par excellence, baignée par la douce voix, mais aussi très vive, de Scarlett Johansson

Il y a de l’ennui dans Her, l’ennui de son héros dans un sens, mais aussi parfois du véritable ennui. Tout est parfois qu’esquissé, ça participe à la légèreté agréable du film, sa capacité à parler à tous, mais aussi sa limite.

About xyz

player discover